Warning: is_file() [function.is-file]: open_basedir restriction in effect. File(/mnt/138/sda/1/2/pelic/blog/plugins/importExport/class.db.export.php) is not within the allowed path(s): (/mnt/102/sda/1/2/pelic) in /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/plugins/autoBackup/_define.php on line 159

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/plugins/autoBackup/_define.php:159) in /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 211

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/plugins/autoBackup/_define.php:159) in /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 213

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/plugins/autoBackup/_define.php:159) in /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 213

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/plugins/autoBackup/_define.php:159) in /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 213

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/plugins/autoBackup/_define.php:159) in /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/inc/public/lib.urlhandlers.php on line 59

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/plugins/autoBackup/_define.php:159) in /mnt/102/sda/1/2/pelic/blog/inc/clearbricks/common/lib.http.php on line 236
Sorties de livres - Une montagne de livres

Une montagne de livres

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

3 septembre 2007

Le Routeur Des Cimes - Yan Giezendanner & Françoise Guais

Le Routeur Des Cimes - Yan Giezendanner & Françoise Guais
Editions Guérin 2007 - Collection Terra Nova - Exemplaire numéroté n°335/3000



Cet ouvrage paru récemment aux Editions Guérin nous emmène pour la première fois dans les coulisses - méconnues - des expéditions. Yan Giezendanner est le prévisionniste de Méteo France pour les Alpes du Nord et il alimente de son style caractéristique les prévisions météo que tous les randonneurs et alpinistes ne manquent jamais de consulter.

Voici pour le décor. Installé à Chamonix, et donc au contact quotidien des plus grands guides et alpinistes de leur époque, Yan Giezendanner s'est progressivement improvisé spécialiste du routage météo. La discipline n'est pas nouvelle puisque les marins utilisent depuis longtemps les services de ces routeurs météo. La nouveauté, c'est la troisième dimension. C'est la montagne et l'altitude. Yan Giezendanner fait ses premières armes sur ce massif du Mont-Blanc qu'il connait si bien... sur les cartes. Une sclérose en plaques le cloue en effet en fond de vallée... En routant ses amis Bérault, Profit ou Gabarrou, il affine ses modèles, transpose les données brutes en fenêtres méteo et par transposition ces fenêtres en sommets. Puis le terrain de jeu de l'Europe s'épuise petit à petit (quoique...) et un nouveau marché s'ouvre en Himalaya. Les professionnels du crampons (comme le regretté C.Lafaille) et les expés commerciales constituent désormais le principal fonds de commerce des routeurs météo.

On appréciera ou pas de voir utiliser un téléphone satellite à 8000 m. Garantie de succès ou de sécurité ? Certainement un peu des deux.

A lire Yan Giezendanner raconter le quotidien du routage, avec ses vacations quotidiennes, ses horaires décalés, ses incertitudes, sa responsabilité d'envoyer ou pas ces hommes dans la zone de la mort; on comprend que le routage météo est lui aussi un sport de haut-niveau.

Ecrit sur le modèle d'une interview, dans un style très clair et agréable à lire, Le Routeur des Cîmes se conclut en donnant la parole aux principaux intéressés - les alpinistes - avec une liberté de ton et des mises en perspectives (on retiendra particulièrement celle de Lionel Daudet) particulièrement intéressantes.

15 août 2007

Mémoires d'Altitude - Patrick Delaville

Mémoires d'Altitude - Patrick Delaville
Editions Gillettaonice-matin
Juillet 2007



Extrait du dossier de presse aimablement adressé par l'éditeur :

Journaliste à Nice-Matin, Patrick Delaville, passionné de montagne comme de musique et de peinture, a souvent écrit sur ces sujets. Des grands reportages en Himalaya et dans les Andes, la couverture de nombreux festivals ou l’exposition de ses tableaux au Salon de la montagne à Juan-les-Pins en sont la vibrante illustration.

Lorsqu’il arrête son activité professionnelle, il se retire dans la station d’Auron et il reprend la correspondance du journal pour le secteur de la haute Tinée. Il rédige ainsi plus de quatre cents articles signés Patrick DEL. Toujours fervent d’alpinisme et de ski de randonnée, son univers favori, il écrit ses Mémoires d’Altitude, où il donne libre cours à sa fascination pour les montagnes lointaines comme pour celles – plus proches – de l’Argentera au mont Aiguille.

Ce récit souvent teinté d’humour rapporte maintes anecdotes, spectaculaires ou dramatiques. Ses droits d’auteurs sont dédiés à l’A.R.S. (Association pour la recherche sur la sclérose).


Ce récit est un témoignage vivant pour tous les amoureux de la montagne et des hautes solitudes.

Détails pratiques (il faut bien préparer son sac !), traversée de nouveaux pays et rencontre avec leurs habitants, déroulement des courses, condition physique, dépassement de soi, sommets à vaincre… c’est un condensé d’événements à chaque fois unique qui est retracé en 32 chapitres.

Emouvant, ce livre s’achève avec générosité : au-delà de la maladie qui atteint aujourd’hui son auteur et qui le condamne à l’immobilité, ce recueil porte haut la noblesse inaltérable de la montagne et convie à la rencontrer.



Un ouvrage écrit de manière simple (pour ne pas dire journalistique) et qui relève au final plus du simple compte rendu de voyages (il serait en effet prétentieux de parler d'aventures) qu'autre chose.
Pas réussi à terminer le livre malgré un temps automnal...

Daniel Masse en parle aussi ici