Frédéric Chevaillot & Daniel Leon
Ed. Glénat - 2006

recto Frédéric Chevaillot & Daniel Leon ont exhumé et sélectionné parmi près de 1500 plaques de verre les (près de) 500 clichés qui constituent le vrai sujet de cet ouvrage. Les collections confiées par les héritiers de Daniel Chalonge et Pierre Dalloz nous offrent en effet un aperçu inédit sur une période méconnue de l'alpinisme français : l'entre-deux-guerres.

A cette époque, l'alpinisme français mis à mal par les exploits des autres nations alpines sur les "Derniers grands problèmes" (en particuliers des allemands, des autrichiens et des italiens) entame sa renaissance notamment au travers du Groupe de Haute Montagne (GHM), ces "sans-guides" qui contribuèrent à défricher des terrains encore vierges et à faire évoluer les techniques (On pensera notamment à P. Allain). Daniel Chalonge, astrophysicien alpiniste (et photographe) et Pierre Dalloz, urbaniste alpiniste (et photographe également) forment une cordée renommée à l'origine de nombreuses premières dans les Ecrins et le massif du Mont-Blanc. Cordée qui prends également plaisir à parcourir des sommets de moindre renommée et n'hésitant plus à s'y faire accompagner par la gent féminine.

 Ce témoignage photographique mis en scène par Frédéric Chevaillot et décrit par les textes de Daniel Leon nous fait découvrir la prise de possession de ces massifs parfois encore forts méconnus (Ecrins) par ces grimpeurs et ces skieurs qui parcourent la montagne non plus dans un but scientifique (Daniel Chalonge mènera cependant de nombreux expériences scientifiques à l'occasion de ses courses) ou de traque au chamois mais désormais par pur plaisir.

 Ces photographies nous semblent familières, étrangement proches. Hormis l'époque qui change, n'importe quel alpiniste amateur d'aujourd'hui pourra se reconnaitre dans les attitudes (la plupart des clichés sont en effet "animés") de ces alpinistes réalisant des ascensions devenues accessibles posant nonchalemment au sommet ou pique-niquant devant un refuge.

Un très bel ouvrage.