Faces à Faces - Pierre Witt (photographies), Marianne Boilève (textes), Laurent Cesalli, François Stoeckli
Editions Solar - Octobre 2003 (1ère Ed.)



Présentation de l'Editeur

Ce livre se veut une approche ou, mieux, une voie. Le " topo " est paradoxal : tournez en rond, le temps qu'il vous plaira... Au fil des pages, vous vous prendrez peut-être à ce jeu de miroirs où visages et murailles se font face, où montagnes et regards se confondent en un dialogue intime : l'itinéraire, ici, est d'abord intérieur. Au centre se trouve une question simple, récurrente lorsque l'on s'intéresse aux " grands " de l'alpinisme et à leurs exploits : quel genre d'homme - quel genre de femme - faut-il donc être pour oser ce qu'ils ont osé, le réaliser et, enfin, pour en revenir ? La voie est un cercle : pour se faire une idée de l'univers intérieur des grands alpinistes, il faut voir les montagnes ; mais pour entendre les montagnes, il faut écouter ceux qui en sont devenus familiers.

Tel est le parcours auquel invite le présent Faces à Faces. On trouvera dans ces pages une sélection de vingt-trois parois mythiques des Alpes - plus précisément de l'arc alpin dans ses portions française, suisse et italienne - ainsi que seize figures marquantes de l'alpinisme de ces soixante-dix dernières années qui racontent l'équilibre fragile entre danger, risque et péril mais aussi l'ivresse, la jouissance physique de progresser en plein mur, de déjouer les difficultés, de se perdre dans la verticalité : ces instants de vérité, jubilatoires et profondément bouleversants, dont personne ne revient inchangé.



FFME.fr

Le jeu de mot valait bien l'exercice de style. Ici, les faces nord de l'Eiger, des Grandes Jorasses, de la dent d'Hérens cotoient les portraits (d'autres faces...) des alpinistes les plus renommés : Patrick Gabarou, Riccardo Cassin, Lionel Daudet mais aussi René Desmaison, Chris Bonington...

La qualité des vues des sommets les plus prestigieux des Alpes alternant avec les portraits de ceux qui aiment tant ces montagnes font que ce livre dégage une atmosphère particulière.

On se retrouve presque dans un moment intime, à partager un coucher de soleil avec Catherine Destivelle ou à scruter le pilier d'Angle avec Jean Christophe Lafaille. On est chez nous, on regarde ces faces. Et le voyage de l'esprit vers les rêves peut commencer...



Ce (très) beau livre se déguste lentement, par petites touches, chapitre par chapitre, faces par faces...

A avoir fait des portraits d'alpinistes de renom, il n'est pas le premier. Mais sa plus grande originalité est d'avoir mis en face des superbes clichés de Pierre Witt de courts chapitres agrémentés de textes simples et profonds qui tentent de (et parviennent à) coucher sur le papier les multiples sentiments et ressentis qui habitent les montagnards et qui leurs font en permanence lever les yeux là-haut.


  • Voir des extraits du livre (et d'autres de l'auteur)
  • Pierre Witt : Né en 1965 à Strasbourg, Pierre Witt vit à Lyon depuis 1999. Aide-gardien au refuge du Couvercle, dans le massif du Mont-Blanc en 1981, il intègre l’école nationale Louis-Lumière à Paris dont il sort diplômé en 1986. Photographe professionnel à Paris à partir de 1988, il devient membre de l’agence Rapho en 1994.
  • http://www.pierrewitt-photographe.com