Le Routeur Des Cimes - Yan Giezendanner & Françoise Guais
Editions Guérin 2007 - Collection Terra Nova - Exemplaire numéroté n°335/3000



Cet ouvrage paru récemment aux Editions Guérin nous emmène pour la première fois dans les coulisses - méconnues - des expéditions. Yan Giezendanner est le prévisionniste de Méteo France pour les Alpes du Nord et il alimente de son style caractéristique les prévisions météo que tous les randonneurs et alpinistes ne manquent jamais de consulter.

Voici pour le décor. Installé à Chamonix, et donc au contact quotidien des plus grands guides et alpinistes de leur époque, Yan Giezendanner s'est progressivement improvisé spécialiste du routage météo. La discipline n'est pas nouvelle puisque les marins utilisent depuis longtemps les services de ces routeurs météo. La nouveauté, c'est la troisième dimension. C'est la montagne et l'altitude. Yan Giezendanner fait ses premières armes sur ce massif du Mont-Blanc qu'il connait si bien... sur les cartes. Une sclérose en plaques le cloue en effet en fond de vallée... En routant ses amis Bérault, Profit ou Gabarrou, il affine ses modèles, transpose les données brutes en fenêtres méteo et par transposition ces fenêtres en sommets. Puis le terrain de jeu de l'Europe s'épuise petit à petit (quoique...) et un nouveau marché s'ouvre en Himalaya. Les professionnels du crampons (comme le regretté C.Lafaille) et les expés commerciales constituent désormais le principal fonds de commerce des routeurs météo.

On appréciera ou pas de voir utiliser un téléphone satellite à 8000 m. Garantie de succès ou de sécurité ? Certainement un peu des deux.

A lire Yan Giezendanner raconter le quotidien du routage, avec ses vacations quotidiennes, ses horaires décalés, ses incertitudes, sa responsabilité d'envoyer ou pas ces hommes dans la zone de la mort; on comprend que le routage météo est lui aussi un sport de haut-niveau.

Ecrit sur le modèle d'une interview, dans un style très clair et agréable à lire, Le Routeur des Cîmes se conclut en donnant la parole aux principaux intéressés - les alpinistes - avec une liberté de ton et des mises en perspectives (on retiendra particulièrement celle de Lionel Daudet) particulièrement intéressantes.