Les Guides ont leurs étoiles - Guy Belzacq
Editions Aubanel - EO 1958 dédicacée par l'auteur
Pour cet ouvrage l'auteur a reçu le grand prix de littérature sportive Tristan Bernard en 1958 décerné par l'Association des écrivains sportifs.



Un ouvrage atypique qui commence comme une fable, presque un conte philosophique et qui se termine en roman de montagne. Nous sommes bien loin du roman de montagne traditionnel... et du livre d'alpinisme encore plus. Michel Ballerini ne s'y trompe d'ailleurs pas en le qualifiant de "tentative, réussie, pour écrire un roman dans un style nouveau".

Ici tout tourne, tel... un astre, autour de l'homme et de son osmose avec la nature.

Deux personnages principaux. Un Vieux, le Jeune. Plus le souvenir du Père, Guide, mort sur La Montagne et une Mère omniprésente mais si discrète, si compréhensive. Et un défi : vaincre cette Montagne, la Grande Face.

Une bien belle ode au métier de guide.

  • Voila assurément un auteur du niveau de Sonnier du point de vue de l'écriture (difficile de ne pas faire de parallèle en lisant Le Combat Singulier).
  • La critique chez Daniel Masse