La vallée perdue - Jean-Claude Forêt
Editions Didier Richard - Grenoble - 1987
Perret 1715



Il faut une nouvelle fois remercier Daniel Masse de nous faire découvrir de nouveaux livres. Si ce roman n'est pas récent (1987), il restait ignoré de beaucoup.

Le massif du Mont Blanc a la particularité de se situer à la jonction de 3 pays (France / Italie / Suisse) et, s'il fait office de massif frontière, il n'en demeure pas moins un dénominateur commun culturel entre les peuples de cette région des alpes.

Au travers de l'histoire d'un guide, Orto Vertosan, et de son client/confident (le narrateur), l'auteur nous dresse le portrait d'une personnalité complexe. Arraché enfant à sa vallée (Val d'Aoste), émigré loin des Alpes toute son adolescence, le futur guide est littéralement aimanté par ce massif. Ses aïeux lui ont transmis la connaissance des dialectes et des langues : 3 langues nationales et 4 patois; faisant d'Orso un être unique entièrement habité par le lieu. Son existence est par ailleurs hantée par la découverte d'une mystérieuse "vallée perdue", synthèse absolue et parfaite mais malheureusement imaginaire du Pays du Mont-Blanc.

Un véritable coup de coeur.
En effet, Jean-Claude Forêt réussit (qui plus est pour un premier roman) à traduire l'esprit d'un lieu unique et à nous immerger au coeur d'une culture alpine sans pour autant sombrer dans un style nostalgico-régionaliste.

  • M'envoyer un petit mail pour que je vous indique où en trouver un exemplaire (le livre n'est pas facile à trouver !)